Koh Phangan, des oursins et beaucoup d’alcool

J’avais dit que je retournerais sur au moins une île avant de quitter la Thaïlande. Koh Phangan n’était peut-être pas le meilleur choix mais après Koh Kut, il me fallait découvrir « l’envers du décor » du tourisme insulaire.

Koh Phangan, c’est évidemment l’île de la Full Moon Party. A chaque pleine lune, des milliers de fêtards affluent sur les plages caillouteuses de ce lopin de terre à 14h de route de Bangkok. Pour être honnête, il y a bien longtemps que plus personne n’attend la pleine lune pour se bourrer allégrement la gueule. Entre les pré, les post et les half moon party, les patrons de bars ont bien compris qu’un touriste bourré, c’est un touriste qui paye. Tout est prétexte à faire la fête, quand il y a vraiment besoin d’un prétexte. A fond sur leur scooter ou calés à l’arrière d’un pick-up taxi, il n’est pas rare de croiser des gens avec une bouteille à la main. Les loisirs proposés sur l’île parlent d’eux-mêmes : parcours d’obstacles gonflables à la Intervilles, pizza géantes, fêtes sur des bateaux… On est loin du charme tranquille et innocent de Koh Kut ! Dit comme ça, c’est pas super tentant. Mais je disais précédemment que chaque île avait son intérêt. A Koh Phangan, si vous voulez faire la fête entre potes, vous êtes très bien tombés.

Que dire de la Full Moon Party en elle-même ? Pas mal de médias en donnent une image complétement délirante. La première fois que j’en ai entendu parler, c’était lors de la vidéo de Maxime Musqua.

Ça donne envie, non ? De mon côté, j’avais trouvé cet endroit effrayant et attirant à la fois, ça titillait ma curiosité. En vérité, la Full Moon Party n’est pas plus folle qu’une soirée bien arrosée dans un night club à Bangkok. La musique est la même, l’alcool aussi, et à mon avis, les gens aussi. Il y a juste la mer en plus, dont je me suis tenue à distance parce que je n’avais pas envie de comater le nez dans l’eau salée. De nombreuses rumeurs circulent, affirmant que des flics en civil vendent de la drogue aux fêtards pour venir ensuite les coffrer. On m’a même parlé de dealers « armés jusqu’aux dents » qui forcent les gens à acheter. Je n’ai heureusement rien vu de tout ça, même si je ne nie pas que cela existe. Dans l’ensemble l’ambiance était bonne, beaucoup moins malsaine que je l’aurais imaginée. Pour ceux qui veulent tenter le coup, un conseil : ne quittez pas vos potes d’une semelle. Il y a tellement de monde que vous ne les retrouverez pas avant le lendemain matin.

Koh Phangan est une très belle île, comme on en trouve beaucoup en Thaïlande. Il est facile de prendre des photos en mode « magazine de voyage » et de rendre jaloux tous ses amis facebook.

koh_phangan

Mais là encore, il y a un hic : le sable des plages que j’ai visitées était gravillonneux, et les rivages remplis de concombres de mer, d’oursins et autres saletés. Mais on reste sur une île thaïlandaise, donc il est quand même possible de trouver de belles plages et des endroit paradisiaques !

Dans l’ensemble, Koh Phangan pourrait être une belle île mais la présence de tous ces fêtards n’aide pas. Je ne pense pas qu’il y ait de touristes plus irrespectueux que ceux qui ont décidé de boire jusqu’au coma éthylique. Ils font la fête sur la plage et la laissent dans un état déplorable, balancent leurs déchets par terre et considèrent que c’est au personnel de ramasser parce qu’ils sont « payés pour ça »…

Alors est-ce qu’il faut y aller ? Vous vous attendez peut-être à ce que la réponse soit « non », je dirais plutôt « pourquoi pas ». Koh Phangan, c’est une expérience. Honnêtement, je me suis éclatée là-bas parce que j’y suis allée avec un bon groupe ! Mais si vous avez le temps, prévoyez ensuite un séjour à Koh Tao : là-bas, on en prend plein les yeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s