En plein cœur de Bangkok, une inquiétante tour fantôme

La Ghost Tower est un gratte ciel abandonné en plein milieu de sa construction. Y faire un tour, c’est sortir un peu de sentiers battus du tourisme à Bangkok, mais aussi évoluer dans un véritable décor de film d’horreur.

Avant de vous raconter notre visite de ce lieu mythique, j’aimerais vous parler un peu de l’urbex. Ce mot vient de la contraction de « urbain » et « explorer ». Concrètement, il s’agit de visiter des lieux délaissés, souvent en pleine ville. En se renseignant bien sur une ville, on peut y découvrir tout un tas d’usines, églises, et même prisons abandonnées… Parfois laissées en l’état comme si leurs occupants étaient partis précipitamment. Lyon est une ville formidable pour l’urbex. Comme sa création remonte à l’Antiquité, on y trouve des vestiges historiques de nombreuses époques. Ses sous-sols sont par exemple sillonnés de mystérieux sous-terrains, et la ville est pleine d’églises inquiétantes mystérieusement fermées. Mais des « spot » d’urbex, on peut en trouver dans le monde entier.

La Ghost Tower est un peu un vestige historique à sa façon. Sa construction a débuté en 1990 et s’est brusquement arrêtée en 1997, lorsque le cours du baht s’est effondré à cause des spéculations immobilières. Plusieurs buildings à l’abandon témoignent de cette époque, à différents endroit de Bangkok. Mais la tour de Sathorn Unique, située près de la station de métro aérien Saphan Taksin, est l’une des plus connues. Elle est sensée être interdite au public, il est en réalité très facile d’aller s’y balader. Le gardien des lieux exige juste quelque billets pour laisser passer les visiteurs.

Une fois à l’intérieur, on est frappés par le côté gigantesque de la tour. Rien que le parvis en impose.

DSC01251Tu dis plus rien là hein !

Le building en lui-même fait 49 étages et aurait du proposer environ 600 appartements de luxe. En se promenant d’étages en étages, on peut y trouver des objets divers comme un portrait du roi, des cendriers ou même des toilettes. Je n’ai d’ailleurs pas compris le concept de monter des toilettes là-haut avant d’avoir posé le carrelage des salles de bain… Évidemment, il y a des tas de tags partout. Et comme le lieu est assez inquiétant, les gens se sont amusés à écrire des trucs qui font peur du genre « the end is near » ou « everything stop here ».

Mais le plus intéressant se situe sur le toit de l’immeuble. Bien sûr, parce que sinon ce serait trop simple, il faut d’abord grimper les 49 étages à pieds. Et la grimpette est ponctuée de « ouch » et de « oups » de tous ceux qui trébuchent sur des bouts de métal dépassant du sol. En haut, c’est un incroyable spectacle : une vue imprenable sur Bangkok, ses temples, ses tours et ses parcs. J’ai été très surprise en arrivant sur le toit de découvrir une trentaine de personnes visitant les lieux. Sathorn Unique est assez connue des touristes et de nombreux jeunes affrontent la grimpette pour découvrir Bankok dans ce cadre exceptionnel. Concrètement, on avait la même vue que sur un bon rooftop : sauf qu’on a juste eu à payer l’entrée à 150 baht, plutôt qu’un cocktail hors de prix.

DSC01258Mes photos sont moches mais en vrai c’est beau.

Mais pourquoi « ghost » ? Vous l’aurez compris, cela fait référence aux « fantômes » de la crise de 1997. Mais c’est aussi parce que certains thaïs pensent que la tour est hantée. En Asie du Sud-Est, les fantômes font partie intégrante de la culture populaire. A Phnom Penh, des khmers refusent d’emprunter certaines rues, parce qu’ils considèrent qu’elles sont hantées. Il faut avouer que Sathorn Unique est l’endroit idéal pour tourner un film d’horreur… Ou pour faire des photos de mode.

DSC01255Huhu

Publicités

Une réflexion sur “En plein cœur de Bangkok, une inquiétante tour fantôme

  1. Ce qui est bizarre, c’est que cette tour abandonnée devient presque une attraction touristique. Elle passionne. Il semblerait qu’elle sera détruite d’ici quelques années…. Plusieurs artistes en effectuer des projets sur cette tour, ce serait dommage de la voir disparaitre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s