Loose facebook #3 : les narcissiques de la photo

Mais en fait, pourquoi n’ais-je pas directement commencé par ça ? Ne sont-ils pas le pire fléau qui se développe sur facebook, et même sur les autres réseaux sociaux ? Il est temps qu’ils en prennent pour leur grade, eux aussi !

Bien sûr, sur un réseau tel que facebook, il est difficile de differencier le narcissique de la personne normale, vu l’utilité première du site, à savoir raconter sa vie. Contrairement à ce que l’on peut penser, les narcissiques chroniques ne sont pas forcément des filles. Les mecs aussi peuvent développer une tendance aigue au nombrilisme (parfois cependant totalement assumée, ce qui est tout à leur honneur). Mais selon le sex, la façon dont se manifeste cette salle manie est assez differente.

Commencons par les filles, parce que c’est le plus drôle. La narcissique chronique ne supporte pas de ne pas avoir une poto de profil qui n’est pas parfaite. Aujourd’hui, nous appellerons notre passionant sujet d’observation Germaine. Facebook, c’est bien connu (euh, surtout par elle), est un parfait appât à mecs. Un endroit ou les phéromones virtuelles se déchaînent, bien que les ado en rut restent en toute securité derrière leur PC. Donc l’idée est d’appâter. Pour ça, trois atouts : les boobs, la bouche et les cheveux. Germaine, avant tout « shooting photo de profil », prendra donc soin de se lisser les cheveux pendant trois plombes, même si après ça ils sont cramés. Une fois qu’elle donne bien l’impression d’avoir passé la tête dans un tube trop étroit, il lui faut choisir ses fringues : trop petites, les fringues. Le secret, c’est le débardeur. Il en faut un trop serré en haut pour resserrer les boobs, et trop petit en bas pour qu’on voit le ventre, de préfèrence piercingé. Le problème avec les filles comme Germaine, c’est qu’elles choisissent ce type de fringues sans se fier à leur propre anatomie…ce qui peut donner des  visions assez cauchemardesques, si vous voyez ce que je veux dire. A présent, reste plus qu’à prendre la photo. Là, une pause réglementaire : prendre l’appareil photo dirigé vers soi (du coup on voit le bras levé, si Germaine a oublié de se raser, c’est assez comique), un peu en hauteur pour qu’on ait une vision plongeante sur le décolleté. On resserre bien les épaules, et on fait la bouche. LA bouche. La « duckface » comme l’appellent nos amis les anglais. Pour ça, rien de plus simple, tu fait semblant de faire un bisou. Pose particulièrement sexy (ou pas), qui donne un air assez stupide, et parfois même terrifiant. Et je ne suis pas la seule à développer une phobie de la bouche en cul de poule…si vous voulez des spécimens, yen a plein par là ! http://antiduckface.com/

photo

Germaine n’acceptera en photo de profil que celles qu’elle a prises elle-même, parce que sur celles prises en soirée par exemple, elle n’aura pas les cheveux passés au fer à repasser et un débardeur taille XS.

Pour les mecs donc, c’est beaucoup moins drôle. Leur pose de prédilection, ce sera torse nu, devant un miroir, appareil photo en main. Du coup on voit l’objectif sur la photo, mais on voit aussi leur biceps (ou pas), donc ça va.

Mais il est en fait inexact de les appeler narcissiques. Ces gens sont bien souvent ceux qui manquent de confiance en eux, et qui cherchent les compliments des autres en se mettant en valeur…oh mon dieu, je fais preuve de compréhension !!

Smoutchis, Liloo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s